Une industrie automobile et ferroviaire de pointe

Les site de Sevelnord,PSA,Toyota ......,côtéroute,Alstom et Bombardier,côtécheminde fer,concentrent un savoir-faire mondialement reconnu dans le transport terrestre。

Troisièmepôleautatorrançais,l'arrondissement accueille d'importantes usines。 Lafilièresocricie12 500 personnes sur le Valenciennois。 Sevelnord,filiale de PSA et de Fiat,estarrivéen1988. Il est aujourd'hui le plus gros employeur dubassinéconomiqueavec4000salariés,qui assemblent les monospaces des marques Peugeot,Citroën,Fiat et Lancia etdesvéhiculesutilitaires,avec un potentiel journalier de800véhicules。 L'meines'estécemmentdéveloppée,avec un investissementdeprèsde300 million d'euros sur le site,et,surtout,l'embauche de plus de 750 personnes entre 1999 et 2002 avec l'arrivéedesnouveaux monospaces。 La construction de la ZAC de Hordain-Hainauturulséeparlacommunautéd'emplomérationdela Porte du Hainaut,dirigéeparAlain Bocquet,permis le rapprochement des fournisseursetpérennisél'activité,tout en apportant unevraieboufféed'oroggèneauValenciennois avecunsurcroîtde600 emplois sur le secteur。 DucôtédePSA,4亿欧元ontétéinpactéspouragrandir son usinedeboîtesdevitesses,ouverte en 1981,et qui emploie 2200salariés。 L'arrivéedeToyota en 1997确认汽车(8亿欧元投资,3 200salariés)。 DaimlerChrysler a suivi en 2002,avec l'ouverture d'un center delogistiqueàProuvy。 Dernierhavenvé,Toyotomi,équipementierdeToyota,qui apporte 120 nouveaux emplois sur le bassin。

Côtéferroviaire,les poids lourds de l'industrie se sontaussiinstalésdansle Valenciennois,avec les leaders mondiaux Alstom et Bombardier,qui font du Nord-Pas-de-Calaislapremièrerégiondela construction ferroviaire。 30%de l'activitédecettefilièreestréaliséedansle Valenciennois。 在y fabriquedesmétros,desvoituresàdeuxniveaux,des TER,des TGV,des wagons de fret ... Au total,cette industrie salarie 10 000personnesépartiesdansplus de 150 entreprises。

L'arrondissement处理donc d'atouts solides dans lesdeuxfilières。 Mais l'avenir n'est pas rose pour autant。 Des craintes se font jour dans chaque secteur。 Dans l'automobile,les restructurations en cours en Europe,avec la suppression de 7 500postesàPSA(départsenretraite,fin de CDD et d'intérim...)sans oublier la fermeture du site de Ryton en Angleterre(2 000 salariés),créentunclimat lourd danslafilière。 En Belgique toute proche,Volkswagen veut supprimer 3 500 emplois de sonsiteàForest。 L'hécatombe,qui frappe aussileséquipementiers(Visteon,Delphi,Thomé-Génot等),fait craindre un effet de contagionauxsalariésduValenciennois。 Pour Jean-Pierre Croix,SECrétairedela section duPCFàTrith-Saint-LégeroùestinstalléPSP,le potentiel existe au contrairepourdévelopperlafilièreetles savoir-faire aveclescoopérationsdansle domaine de la recherche et des formationétablies avec l'universitédeValenciennes,par parmple。 Il rappelle que certaines企业纪念丰田«ontbénéficiédefondspublicsconsidérables»et que«la population aainsiubventionnélareconversion props emplois ......»。

Dans le ferroviaire,laproplématiqueestdifférente。 Chez Bombardier,àCrespin,Lucien Grandi,负责任的CGT,n'hésitepasàparlerde«commandedusiècle»àpropidedumarchéde4,1 milliards pour la construction de 172 rames du Transilien d'Ile-de-Francedécrochépar laasociétécanadienne。 Une commande qui pourraitmonterjusqu'à300rames si l'optionestconfirmée。 Maislessalariésfrançaisenverront-ils la couleur? C'est tout l'enjeu de la bagarrequieédéral l emploi»,lance Lucien Grandi,qui sait que la direction du groupe a d'autres projets。 «on garderait l'assemblage des caisses tandis que la partie freins et moteurs,les pavillons et les bouts de ramesseraientdélocalisésàl'Est。 »Lessalariésneveulent pas laisser partir un savoir-faire reconnu aveclaproximitéd'uncentre d'essais ferroviaires。

Pour l'instant 300 embtchesontétéannoncées,quidevraientss'étalerururplusieursannées。 Pas suffisant,selon la CGT,qui estime qu'il faudrait multiplier par deux les recrutements pour faire face aux nouvelles commandes。 «Les pouvoirs publics ont ununrôleàjouerpour faire primerdescoopérationsfranco-françaisesavecalstom,d'autant qu'il s'agit de commandes publiques»,expliqueFabienThiémé,Vice-présidentPCFduconseilgénéral,qui refuse les logiques de concurrence entre les deux entreprises:«Sur les nouveaux TER et le TGV,on travaille ensemble。 C'est le savoir-fairefrançaisqu'ilfaut faire gagner。 »

SC

  • $15.21
  • 09-09

选择颜色

Quantity :

Share :