Les invisibles delapropreté

SNCF。 Depuis une semaine,le personnel d'unessociétésous-traitante de nettoyage multiplie les actions dans les gares parisiennes。

Qu'ils so gare de Lyon ou Saint-Lazare,les sols et les train ne s'astiquent pas tout seuls。 Àforced'externaliser ses services de nettoyage,la SNCF l'avait peut-êtreoublié。 Deuis lasemaineurnière,quelques centaines de ces«agents de l'ombre»ont donc fait le choix de se rappeler au bon souvenir de l'entreprise publique。 TSs - sous-traitant de nettoyage en charge notamment des gares Montparnasse,Austerlitz et de l'Est - ontpropoquéd'onduresd'ordureséninscésdevoyageursdégoûtés.Dans plusieurs gares parisiennes,plusieurs actionsdesalariésdelasociété。 Un moyen激进的倾诉衣服l'attention sur leurs条件de travail。

Premiersuccèsvendredisprès-midiàgarede l'Est。 «La lamedalâchécarleconflitmençaitdedevenirmédiatique»,considèreDominiqueMartin,déléguédusyndicat CFDT cheminots,quisyndiqueégalementdessalariésdesentreprises sous-traitantes de la SNCF。 Après六个月的僵局,selon le syndicaliste,la trentainedegrévistesdegare de l'Est ont obtenu获得de lamoitiédesrevendications»,àsavoir«la mise en place d'une prime pour tout le monde, liéeàlaqualitéservice,包括entre 10 et 50 euros par mois»,mais aussi le passage de deux personnesencatégorieupupérieure,la transformation d'un tempspartielàuntemps plein et l'embauche de deux CDD。

Mais ailleurs le climatrestetrèsfulu,notamment dans les gares du sud parisien。 ÀAusterlitz,90%des200salariésdeTSIontarrêtletravail depuis dix jours。 Jeudi dernier,une quarantaine d'entre eux se sont fait«encadrer»par la police alorsqu'ils'étaientprésentéssurlequaiº10de la gare pour discuter avec du personnel espagnol de Renfe,l'entrepriseferroviaireibérique。 ÀAusterlitz,la mise en place d'une primeaprèsdixans d'anciennetéetla des desions et menaces delahiérarchieenversle personnel s'ajoute auxrevendicationsgénérales。 Enfin,en milieu de semaine,le mouvement de contestation agagnélesrangs du personnel TSI de la gare Montparnasse,du moinsceuximpactésauxservices dechariotsàbagage。

«La SNCF,sous couvert du service public,participeàsafaçonàbriserlagrèveetenvoie des cheminotscadrespréparerlescouchettes pour les train de nuit,ce quijusqu'àprésentnes'est jamais vu»,dénonce,amer, Maurice Amzallag,autredéléguéCFDT。 «TSI sefaiténormémentdepognon avec dessalairesàbonmarché。 La SNCF est unmarchétrèsjuteux,et elle devrait regarder deplusprèslasituation sociale de ses sous-traitants。 »

Christelle Chabaud

  • $15.21
  • 09-05

选择颜色

Quantity :

Share :