Bourges,labelleréveillée?

La capitale du Cher va tourner la Page Serge Lepeltier(UDI)dans un climat de bataille d'egoàdroite。 Une情况qui pourrait favoriser une victoire de lagaucheàl'docd'd'campagne活跃。

对应关系。

La capitale berrichonne peut-elle basculer? Ledépartsoudainde Serge Lepeltier,maire UDI qui occuppait ce fauteuil depuis 1995,laisse le champlibreàdenombreuxcénarios,dont celui d'une victoire de la gauche。 Hypothèsed'autant加上似是而非的混乱s'affiche sous un climat fratricide,n'alignant pas moins de trois listes concurrentes。 «Nousavonsétéliffaudépourvu»,déploreainsiPhilippe Bensac,伴随(UDI)aux nouvelles技术。 Cééludecinquante-troisansdédidérerejoindre la listedeVéroniqueFenollquiareçul'investitureUMP。 Faceàuxux,une autre liste,soutenue par l'UDI et conduite par Pascal Blanc,égalementmaireadjoint。 Celle-ci accueille,endernnière,不确定...... Serge Lepeltier。 De quoi brouiller les cartes pour l'électeurdedroite berruyer。 «J'avaisannoncémonintentdèsmars2013,保证Serge Lepeltier。 Je l'avaispréciséedansunelettreadresséeauxBerruyers。 »Pour accentuer le malaise,unetroisèmehaveavance sespionsàladroite de la droite。 «Il ya une primaire dans les deux camps,将Philippe Bensac相对论。 EtmêmesiHollande在2012年Bourges en mai,al est aujourd'hui不可能de savoir qui sera maire中占据56%的优势。 »

Chaque听abat ses cartes

Àgauche,les composantes partent effectivement enordredispersé。 En revanche,leurvisibilitéestaccrue - PS,Front de gauche,Verts - et elle se double d'unevolontéaffichéededialogue entre les deux tours。 «Il n'y a pas d'accordécrit,mais je suis some qu'il y aurarassemblementàtauchepour le second tour»,保证IrèneFélix,têtedeliste socialiste。 Cetteingénieuredecinquante et un ans,Vice-présidenteduconseilgénéral,compte sur son projet pour rapprocher la ville de ses habitants。 «Bourges est en panneetnégligéeparunepaupérisationetun exercice du pouvoir lointain。 Les Berruyers ont envie d'autre选择了et nous leur proposons unenouvelleméthode。 »

Pour Jean-MichelGuérineau,porte-drapeau de la liste soutenue par le Front de gauche,cetteméthodepourraitbien venir de ses rangs。 «Les propositions,mais aussi l'engagement et lesmesuresconrètespourun mieux vivre des Berruyers,tout cela existe denotrecôté。 »Le candidat会见了en laant l'éland'unecampagnemarquéeparun meeting de 450 personnes,主席rassemblement desmunicipalesberruyères。 Constat satisfaisant,mais qui ne gomme paslesdiffitéliéesauscrutin。 «Nous sommes dans unevilleoùungrand nombre d'électeursn'ontconnu que deux maires:l'ancien maire communiste Jacques Raimbault et son successeur RPR,UMP,puis UDI,Serge Lepeltier,tous deuxayantuffectuétroismandats»,rappelle Jean-MichelGuérineau,qui,àcinquante-deux ans,occuppe les fonctions de premier vice-présidentduconseilgénéral。 «Ce quiestsûr,c'est l'extrêmeincertitudequantàl'issue du scrutin。 Celaétantdààlaprofusion de listes,audédédudu maire sortantetàladéceptiond'uncertainnombred'électeurs。 »

C'est donc surlesdifférentsprojetsque les Berruyers vont devoir s'exprimer。 La ville,qui faitfaceàunebaisndémographiqueinquiétante,peineàrencencersonactivitééconomique。 Chaque听abat ses cartes。 «Bourges est une petite ville qui ne doitpascéderaurenfermement»,pense Yannick Bedin,conseiller Municipal PCF et candidat du Front de gauche。 «En abandonnant tout projet industriel,Lepeltier a fait perdre beaucoup d'emploisàlaville,et donc d'habitants。 Prèsde10 000 en vingt ans,regrette l'élu。 Ilatransitélaville en petit Vichy,une bourgade jolie et tranquille。 »

PourFrédéricTerrier,têtedelipécologiste,la question de la gouvernancedoitêtrel'undes sujets centraux de la campagne:«Tout ce que nous proposonsestplacésousl'angle deladémocratiepactationative,d'uneautremanièredegouverner avec d'autres moyens et d'autres acteurs。 »Côtééconomieetattractivité,les Verts militent pourlacréationd'unôpôled'experiorsur l'habitat。 Tous critiquent lebilanécologiqueetenvironnemental de Serge Lepeltier,pourtant ancien ministre en charge de ces questions sous le gouvernement Raffarin。

«Si notre adversaire est clairement la droite,notre ambition au premier tour,c'est d'êtreentêtedela gauche,insiste Yannick Bedin。 Nous avons une聆听大型的et ouvertequimèneunecampagne comme je n'en ai jamais vu,au moins depuis 1995.»

2008年,l' Échecdela gauche unie En 2008,le maire sortant de Bourges,Serge Lepeltier(Parti radical,rattachéàl'UMP),avaitétérééludansunfauteuildès-le premier tour de scrutin,avec 50,69% des voix,endépédel'l de l'l'le le l'le le l'le le loc e lt le le loc e lt le le loc e lt le le lis le le l' La gauche unie avait alors recueilli 43,46%des voix,un score toutjustetroubléparlaprésenced'unelocitéposéeparla LCR,quiavaitcatchéilya six ans 5,66%des voix。 Si la dynamique d'unionàtauchea pu s'entrouveronuséepourmordre notamment sur les abstentionnistes(43,47%en en 2008),l'arithmétiqueélectoralepureluiétaitdéfavorable。 Le FN,lui,n'avaitdesndéposédeliste。

约瑟夫科达

  • $15.21
  • 09-01

选择颜色

Quantity :

Share :