«Lethèmesécuritairenesuffit pas»

JérômeFourquet,directeuradjointdédépartementinodspublique de l'Ifop,revient sur lediscourssécuritairedel'UMP et surladratégieélectoraledupouvoir。

Lediscoursécuritairede la droite obtient-il l'adhésiondesonélectorattrainnelnel?

JérômeFetquet Nous disposonsdedifférentsélémentsd'appréciationàcesujet。 Déjà,il faut comprendre que cesannoncesssécuritairenetombent pas par hasard。 Beaucoup yvoientlàunmoyen d'occulter l'affaire Woerth,ce qui estcompréhensible。 Nous y voyons,nous,une reprise en main du cheval debatailleprivilégiédela droite。 Enhardésurce sujet depuisledébutdel'été,aprèslamultiplication de faitsdiversiiésàl'insécurité,leprésidentNicolasSarkozy a sans doute voulu envoyer des gages sur cesujetàlafrange la plus dure desonélectorat。 Dans une optique globale,deuxFrançaisurtroissontmécontentsdeson action au sein du gouvernement,mais,selon les derniers sondages que nousavonsréalisés,nous constatons qu'au sein de l'électoratUMPl'échodudiscoursprésidentielurlasécurité étépositif。 Sa cotedepopularitéausein de ses partisans avoisine les 85%et restedonctrèsélevée。 C'estlàl'objectifde l'opération:renforcersacrédibilitéausein de son noyau dur。

Une rupture s'est-elleopéréeentreleprésidentetl'électoratdecentre droit? Qu'en est-il des catholiques?

JérômeFetquet Il faudrait avanttoutdéfinircounrètementl'électoratcatholiquede droite。 C'estengénéralungroupesocialàdominanteféminineetd'unââ“élevé。 Celui-ci balance entre deux volets:d'uncôté,ilaspireàunepolitiquesécuritaire; de l'autre,sur l'affaire des Roms,il enappelleàlacharitéchrétienneetaux principes de l'Évangile。 Dans un premier temps levoletsécuritairel'asansdoutemporté,jusqu'àceque l'Égliseseprononce directement。 Les protestations de divers hommes du corpsecclésiastiqueurle traitement politique des Roms ont misenhardélegouvernement。 Là,il ya un risquededécrochagessérieux。 Celui-ciétaitdéjàentaméàlasuite des scandales de pouvoir et d'argent quiontéclaboussélepouvoir,notamment l'affaire de l'Epad,et vis-à-desquels l'électoratcatholiqueesttrèsattentif。 Quantàl'électoratmodéréoucentriste,il n'est pas aussiréceptifauthèmedel'insécurité。 Entre celui-ci etleprésidentSarkozy,lefossésecreuse un peu plus。 Ce qui,pour l'UMP,estdélicatcartc'est decetélectorat-làdontil aura besoin pour le second tourauxélections。

Surlethèmedelacécurité,la droite risque-t-elle de voirsastratégieaboutiràunéchec?

JérômeFetquet Nicolas Sarkozy sait quelethèmedelacécuriténesuffit pas pour lui assurerunecrédibilitéausein de ses partisans。 AprèslaéuniondetravailàBrégançon,lesFrançaisvontêtreathtifuaucheminéconomiquequisedégagera。 Là,l'électoratmodérédedroitevaêtreconcentrésurlesdécisionsprises,car c'est sur leschoixéconomiquesqu'iljugera l'action gouvernementale。 Nous le savons,et le gouvernement aussi,les attentes de la population restent avant tout sociales。 D'ailleurs la gauche a suhabilementdéjourelepiègesécuritairendénonçantlesdesions des postes des fonctionnaires,en rappelant queceladépassaitlecadre de l'éducationnationale et que les forces de l'orrereétaientégalementtouchées。 Néanmoins,sur lesujetécuritaire,la droiterestecrédible,et donc elle continueraencoreàfairedes effets d'annonce。 Ce qui pour el estestrequépuisqu'elestdédéjéalléetrèsleindanslainsetnchèrecetété。 Elle ne peut continuerainsiàgagnerdu temps。 Si son discoursrestrcentrésurcethème,sastratégierisqued'êtreperdante。 Mais elle le sait et donc ne fera pas cette erreur。 Elle tenteradeRépondreauxexigences socialesetéconomiqueségalement。 Dans ce cas-là,seulelaréalitésurle terrain feraladifférence。

Loret Ramiez的入口名单

  • $15.21
  • 08-25

选择颜色

Quantity :

Share :