Les communistes etleursalliésrancentleurcampagneàParis

Jeudi,les candidats du PCF etdeRépubliqueetsocialismeemmenésparIan Brossat sur la liste conduct par par Anne Hidalgo aux municipales parisiennesontrassembléleurssoutiens pour leur premier meeting。

Ils ont fait salle comble pour lancer leur campagne。 Hier,celles des forces du Front de gauche(PCF,Républiqueetsocialisme)rassembléesdansla liste d'unionemmenéeparla socialiste Anne Hidalgo(PS)pour les municipales parisiennes tenaient le premier de leur meeting dans la capitale,auPointéphémère( 19e arrondissement)。 Sur l'estrade,l'ensemble des candidats des deux formationontdétailléleursambitions pour Paris,résumésparleur chef de file sur la liste,le communiste Ian Brossat:«Tout fairepouréviterquela droite ne fasse main basse sur la ville »,qui est le«premier devoir des communistes»,rappelél'élucutantant,présidentdugroupe Front degaucheàl'Hôteldeville,maisaussibâtirle«Paris pour tous»pour faire de la capitale une«villeéconomiquement访问»et,pour cela,«continueràsebattre contre les politiques d'austéritémenéesauplan national»。
Pour Ian Brossat,«l'enjeu central decetteélection,le coeur du combat,c'est depermettreàParisde demeurer une ville populaire»。 «L'histoire de Paris atoujoursétémarquéeparl'affrontement entre deux conceptions:d'uncôté,ceux quiveulentréserverlacapitale aux riches,et,de l'autre,ceux pour qui Paris doit appartenir au peuple»,at -il poursuivi。

Pour le chef de file des candidats Front de gauche sur la liste,la candidateUMPàParis,Nathalie Kosciusko-Morizet,estlareprésentantedespremiers。 Quitte,pour l'emporter,àenvoyerun«signaltrèsclair»àl'extrêmedroiteen recueillant le soutien de la figure de proue des activistes anti-mariage pour tous du printemps dernier,Frigide Barjot。 «La droite ne veut pas de logementsocialàParis,niàl'est,ni au nord,ni au centre,niàl'ouest。 Elle finance des associations de riverains pour intenter des recours»contre les programs de construction de la ville,rappeléleporte-parole des communistes sur la liste dont le program aintégrél'exigenced'atteindre 30%de logementsocialàParis, que le PCF revendiquait。

Après«undébatlonget parfois difficile et conclu par unvotedémocratique»sur le choix deleurstratégieàParis,«les communistes sont unisetrassemblés»et«leur force quianaumentécesdesnièresannées»leurconfère«le sensdesresponsabilités »,estiméIanBrossat。 «Aux amis du Front de gauche(dont une part an partage pas le choix des communistes de s'unir avec les socialistesetprésententleurpropre liste - NDLR),je veux dire que,quand toute la gauche se rassemble sur des batailles que nous menons toute l'année,le Front de gauche se renforce»。 Parmi ces batailles,figntdésormais,dans les engagements d'Anne Hidalgo et de ses colistiers,les 30%de logement social mais aussi la construction de halles alimentaires pour faire baisser lesprixàParisen mettant en relation directe producteurs et consommateurs,le non -gel de l'embauche defonctionnairesàParis,lagraratuitédespremiersmètrescubed'eau等。«Si nous militons,c'est parce que nous avons envie d'obtenirdesrésultatsetpour que nos combats aboutissent。 C'est exactement ce que nous faisons avec cet accord。 Nous voulons que ce que dit le Front de gauche entre dans la vie»,poursuivi Ian Brossat,en accnt que la condition pour mettre en oeuvre ces engagementsestésésmaisd'élire«beaucoup d'éluscommunistesquis'engagentàtousles niveaux et prennentleursresponsabilitésdanslamajoritéetdanslesexécutifsmunicipaux,pour que cette ville change»。
Pour Marinette Bache,delaépubliqueetsocialisme sur la liste,le choix des communistes est la garantie de l'orientationàcauchede lafuturemajoritéparisienne»。 «Nous n'avons qu'un seul et unique adversaire,c'est la droite qui veut faire triompher la politique du pire»,soulignélacandidate,qui aappelé«touslesélecteursduFront degaucheàepertyàlacampagne,汽车c'est ainsi quenouspèseronsdansles politiques municipales»。

恩de de结论,国民党PCF,皮埃尔劳伦特,est venu apporter儿子soutien aux candidats。 «Notre ambition est simple,elle est depermettreàdescentaines de milliers de Parisiens de vivre mieux dans unesituationéconomiqueetsociale difficile。 C'est notre seul fil导演»。 D'autant que«leschoixàPariscompteront beaucoup pour des million de Franciliens,pour que se poursuive la bataille que nous menons avec les communistes de toute l'Île-de-France etlesélusdesvilles que nous dirigeons»dans le cadre delacéationdelafuturemétropoleduGrand Paris«qui ne nous satisfait pas»,rappeléPierreLaurent。 Le dirigeant communiste anappeléàcetteoccasionà«rassembler les forces populaires parisiennes,démocratiquesetde gauche»pour«inscrire ce combat dans un combat nationaleteuropéenafind'en finir avec les politiques d'austérité»。

SébastienCrépel

  • $15.21
  • 08-06

选择颜色

Quantity :

Share :