1947年,大屠杀殖民地法郎马达加斯加

Il ya soixante-dix ans ce jour,le peuple malgache se levait pourselibérerdujoug colonial。 Àcette起义,la法国réponditparun crime d'Ampleur,qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts。

Il est minuit,ce 29rs mars 1947,lorsque plusieurs centaines d'insurgés,colonne de paysans pauvres,armésdevieux fusils,s'attaquent au camp militaire de Moramanga,àl'estde l'île。 C'est le signal d'une insurrection qui va embraser,pendantieèdede deux ans,lacoloniefrançaisedeMadagascar,au largedescôtesaricainesdel'océanIndien。 Lacréation,quelques moisplustôt,d'uneassembléeélue,auxpouvoirslimités,n'a passuffiàéteindrelaflamme nationaliste quis'estalluméesurl'Îlerouge,vaste comme la France et la Belgique,longtempsthéâtrede lariivalitéfranco-britannique avant d'êtreplacée,en 1896,sous la tutellecolonialefrançaise。 Le retour des tirailleursmalgachesenrôlésenmétropoledurantla Seconde Guerre mondiale,les conditions deviemisérablesdespopulationindigènesetl'activisme de mouvements nationalistes etdesociétésserrètesattisementl'aspirationindépendantisteetrécipitentledéclenchementdel'insurrection。

Larépressionestsanglante。 Elle fait des dizaines de milliers de victimes jusqu'en1958.Lesautoritésfrançaisesenvientd'abordàMadagascarunco​​rpsexpéditionnairede18 000 militaires。 Trèsvite,les effectifs认为30 000 hommes。 L'arméefrançaisesemontre impitoyable:exécutionssommaires,tortures,regroupementsforcés,incendies de villages。 LaFranceexpérimenteunenouvelle technique de guerre«psychologique»:des suspectssontjetés,vivants,depuis des avions afin de terroriser les villageois danslesrégionsd'opération。

Pillageetspéculation

Soixante ansplustôt,unepremièreguerrefranco-malgache entre 1883 et1885séétaitoldéeparuneedfaitefrançaise。 Mais untraitéiniqueobligea le gouvernement malgachedel'époqueàemprunteruprèsduComptoir national d'escompte de Paris pour payerunemiminédeguerrede 10 million de franc。 CetraitéretiraitàMadagascarle monopole du commerce et lui imposait de distribuer de vastesconcessionsàdesétrangers。 Une seconde guerre franco-malgache permit auxtroupesfrançaisesd'entreràAntananarivo,la capitale,le 27 novembre 1895. Le 28 septembre 1896,legouverneurgénéralGallienicondamnaàl'exilla reine Ranavalona III et son premier ministre,avant de s 'adeleràla«安抚»de l'île。 Ildécidalemaintien de l'esclavage,la fermeture de touteslesécolesrevenantes,l'obligation pourlesindigènesdeparlerlefrançais...

Avec l'emprisecolonialefrançaise,le pillage etlaspéculationtiennentlieu de politique。 «Sans condition de mise en valeur»,d'énormesconcessionsminèresetforestières,dans le style des grandes compagnies congolaises,sontacopeéesàdegrossessociétés。 Une partie des terresestattribuéeauxchefferies locales pourlesrécompenserdeleur loyalisme,la population malgache,elle,estcantonnéedansdeséeindigènes。 Le fait colonial,c'est aussilaréquisitiondela force de travail,l'impôtpourobliger lespaysansàsesalarier(notamment dans les concessions coloniales)audétrimentdel'agriculturevivrière(d'oùdeshausses de prix excessives et lapénurie,notamment de riz),la formation des travailleurs suivant les demandes des colons et letravailforcépourlesinfrastructuresnécessairesaudédéveloppementducapital marchand。

«绥靖»等等

La«pacification»se prolonge durant plus de quinze ans,enréponseauxguérillasruraleséclatéesenplusieurs foyers,sur les hautes terres et danslesrégionspériphériques。 Au total,larépressiondecetterésistanceàlaconquêtecolonialefait entre 100 000 et 700 000 victimes malgaches,selon les sources(1)。 En 1915,aprèsladéfaitedesguérillasrurales,entreenscèneleVVS(Vy,Vato,Sakelika-Fer,Pierre,Section)sous l'impulsion du pasteur Ra​​velojaona et des docteurs Joseph Raseta et Joseph Ravoahangy,avec le soutiendesFrançaisFrançois Vittori et Paul Dussac。 Cettesociétésecrèted'intellectuelssubitaussitôtuneviolenterépression。 L'Instur et syndicaliste Jean Ralaimongo(ami dans l'armée,lors de la guerre de 1914-1918,deNguyenÁiQuoc,lefuturHôChiMinh)参与了解放和监督活动.VVS et contre la spoliation despaysansprivés de leurs terres。 Ilcrée,sur l'île,anddédéliisondelaLiguefrançaisepourl'accessiondesindigènesdeMadagascar aux droits decitoyensfrançaisfondée,enmétropole,par Anatole France et Charles Gide。 Le 19 mai 1929,àAntananarivo,se tientlapremièrelustrourpour l'«accession detousàlareeoyennetéfrançaise»。 Le mot d'ordre d''Indépendance»y surgit pourlapremièrefois。 Ralaimongo,Ravoahangy,Raseta et Dussac sontcondamnésàdespeines de prison ou d'exil。 De cette dynamique de lutte,et danslafouléeduFront populaire,naîtra(danslaclandestinité)le syndicalisme malgache。 Créédanscemémeélan,le Parti communiste delarégiondeMadagascar - sectionfrançaisedel'Internationale communiste - se«saborde»deuxansaprèssoconstitution。 Maisdès1939,toutes les organization of enou lou administration de la colonie,qui opte pourlerégimedeVichy。 Le12décembre1943年,llibérationdel'île,l'Union des syndicats CGT de Madagascar se reconstitue sur des base unitaires aveccommesecrétairesgénérauxJosephRavoahangy et Pierre Boiteau。 En 1947年,l'Union compte quatre unions locales,septsectionsfédérales,89 syndicats et 14000adhérentsàjourde leur cotisation。

L'insurrection de 1947 etsesrésonances

Dèsafondation,en 1946,leMouvementdémocratiquedelarénovationmalgache(MDRM)s'impose comme le principal partipolitiqueindigène,avec une base de 300 000membresdépassantles clivages ethniques et sociaux。 En janvier 1947,le MDRM,tenant de l'indépendancedansl'Unionfrançaise»,triompheauxélectionsgénéralesetfaitéliretroisdéputésàl'Assembléeationationalefrançaise。 Le 29 mars 1947,l'insurrectionéclateetgagne rapidement un tiers de l'île。 Débordéparsa Jeunesse nationaliste,le MDRM clame son innocence,il est quandmememe dissout。 ÀParis,le parti colonialiste遇到了暴力事件,因为他们是一名男性共产主义者,他是一名男子,他是一名男子组长。 Lesinsurgésdéfientl'ordre殖民地吊坠vingt et un mois。 Larépression,sanglante,affecte durablementlassociétémalgacheet le mouvement nationaliste。 Les chefs militaires de l'insurrection sont traduits devant des coursmilitairesfrançaises。 Des dizaines d'entre euxsontexécutés。 Du 22 juillet au 4 octobre 1948,les parlementaires et les dirigeants du MDRMsontjugésàleurtour。 La Cour criminelle prononce六句de mort,dont celles de Ravoahangy et Raseta。 Lescondamnésssontfinalementgraciés。 Mais jusqu'en 1958,despaysanscachésdanslesforêtsenressortentxténués,affamés。 C'estundésastrehumanitaire。

En visite d'ÉtatàMadagascaren 2005pourcélébrerl'«amitiéfranco-malgache»,leprésidentJacquesChirac aqualifiéd''accablecable»lasauvagerépressiondudiffèvementde1947.Àasa suite,en marge du sommet de la francophonie àAntananarivo,en novembre 2016,FrançoisHollandea rendu«hommageàfetesles victimes decesévénements»。 Subterfuges Diplotiques? Àquanddonc la reconnaissance de ce crime inmpialial inh logique d'impression et d'development de tout un peuple? ÀMadagascar,lepouvoirnéocolonialmalgachede laIreRépubliquen'ascomémoré«1947»que du boutdeslèvres,pour faire oublier l'insurrection。 Desoncôté,le pouvoir«révolutionnariste»de laIIeRépublique,quis'estdévoyédansl'autoritarisme et la corruption,ainstrumentalisé«1947»pour se construireunelégitimité。 En fait,depuis l'entréeencrise de laIreRépubliqueàlafindesannées1960,Madagascar vitreréorganisationtendancielleduprocèsnéocolonial:lesrégimesquisesontusucédéoncommémoréoupas,instrumentaliséoupas«1947»avec,toujours, enarrière-plan,les jeux de pouvoirs et la soumission aux puissances anciennesouémergentesdece monde。 Sur l'île,«1947»reste pourtant un traumatisme inscrit danslamémoirecollective。 Les Malgaches渴望拥有自己的艺术气息,自由自在地,自由自在地,自由自在地。

(1)皮埃尔博伊奥,国家马克思的贡献,ÉditionsleTemps des cerises。 Jacques Tronchon,l'Insurrection malgache de 1947,Karthala,1986。Afaspa,Madagascar 1947.Latragédieoubliée,actes du Colloque international des 9,10 et 11 octobre1997àl'universitéParisVII Saint-Denis,ÉditionsleTemps des cerises ,1998。
Jean-Claude Rabeherifara et Rosa Moussaoui

  • $15.21
  • 08-17

选择颜色

Quantity :

Share :